Seuil d'un Monde Nouveau

18,00 €
TTC
Quantité

  • Garanties sécurité (voir en pied de page) Garanties sécurité (voir en pied de page)
  • Politique de livraison (voir en pied de page) Politique de livraison (voir en pied de page)
  • Politique retours (voir en pied de page) Politique retours (voir en pied de page)
  • TVA non applicable selon l’article 293 B du Code Général des Impôts TVA non applicable selon l’article 293 B du Code Général des Impôts

Au Seuil d'un Monde Nouveau

Éléna ROERICH

LETTRES D'ÉLÉNA ROERICH

Éléna Roerich a elle-même écrit et rassemblé les textes qui composent le présent ouvrage. On y trouve des informations nouvelles et très intéressantes sur Shambalah, la vie des Maîtres et ses relations avec ces grands bienfaiteurs de l’humanité. Voici quelques exemples tirés de chacune des trois parties du livre :

 

Rêves et visions - Vers l'âge de douze ans, Eléna Roerich à commencé à se voir comme la disciple d'un Instructeur de Lumière. Elle raconte, à la troisième personne, comment cette conscience lui est venue.

« Elle portait dans son esprit l'image d'un Instructeur qui possédait une connaissance illimitée. Elle se visualisait clairement comme l'élève de l'Instructeur, vivant dans Sa maison et étudiant sous Sa direction. Elle savait sans l'ombre d'un doute que l'Instructeur s'employait à accélérer chez elle un certain processus physiologique, et que ce développement se faisait sous Sa supervision directe. Cette conscience restait présente en elle pendant de longues périodes. Le soir, elle se hâtait de se retirer dans sa chambre. Là, dans la paix et la solitude, elle voyait des images claires de ses contacts avec l'Instructeur. Elle se voyait se promener avec Lui clans le jardin, s'asseoir à Ses pieds sur un petit banc et l'écouter parler des souffrances de la Terre et de l'humanité, d'héroïsme spirituel et de compassion pour les démunis. »

 

L'expérience du feu - Les Maîtres ont mis au point une méthode de communication qui permettait à Eléna Roerich de les entendre. C'est ainsi qu'elle a reçu les livres de la série Agni Yoga et bien d’autres messages. Son Instructeur commente ainsi cette expérience.

« On peut donner une vision à quelqu'un, mais transmettre dans la conscience terrestre des détails de la vie complexe de la Fraternité, cela ne s'est jamais vu. Les visions que Nous vous transmettons se combinent a vos tentatives pour aborder notre vie depuis la Terre - c'est ainsi que les plans supérieurs se rapprochent de la Terre. Pensez à la différence entre les efforts qui sont faits d'ici, et ceux qui sont faits de là-bas. Au lieu de s'élever vers le Ciel et de se détacher de la Terre, il vaut mieux attirer les forces supérieures vers la Terre c'est cette façon de faire qui amènera une nouvelle vie. »

 

Lettres - Dans une lettre rédigée en novembre 1949 Eléna Roerich explique à son amie Sina Fosdick comment elle vit son travail avec les maîtres.

« En ce moment, il s'agit d'une période difficile pour moi, à cause de mon travail avec le Grand Seigneur sur les plans cosmique et terrestre à la fois. Cette collaboration ne me permet pas de prêter attention aux petits riens de la vie. Elle exige une intense concentration pour recevoir les messages, que je dois non seulement écrire, mais aussi mémoriser. J'écris et je mémorise, mais il est difficile de systématiser, parce que les messages touchent souvent des sujets variés, depuis les thèmes d'importance cosmique jusqu'aux activités quotidiennes. Mais tout mon être tend vers la connaissance et l'édification cosmique.